Jeudi 3 janvier 2008

C’était un peu étrange, je suis allé à un enterrement aujourd’hui, celui de ma mère … qui est morte il y a un an, le 1er janvier 2007 en fin d’après midi. Ce soir là, j’avais vu, ou bien simplement imaginé, des bouquets d’atomes, de molécules, de vibrations dont elle était faite, se disperser, partir à la recherche -seuls ou en « groupes-bouquets »- d’autres vibrations, d’autres molécules pour former, en s’agglomérant, d’autres formes d’existence.
Entretemps, durant cette année, mon père a transformé sa chambre, et la plus grande partie de la maison, en véritable mausolée organisé autour de l’urne (à deux places s’il vous plait) abritant les cendres de ma mère et trônant sur la commode, avec des photos partout, et tout ce qui pouvait la rappeler … glauque de chez glauque, atmosphère irrespirable dans laquelle il semblait se complaire … avant de se décider à acheter un caveau (oui il semble bien que ce soit le nom de ce trou bétonné de 50 cm x 50 cm x 50 cm) : concession pour trente ans coutant la peau des fesses … et n’ayant de « familial » que le nom puisque ni mon frère ni moi n’avons envie d’y « finir » …
…ahhhhh …. « finir » en petites pincées de cendres répandues dans la forêt ou bien dans un ruisseau …

Publicités