« Une foule livrée à ses instincts ne peut manquer de déshonorer même le patriotisme, le courage et la justice. Je me demande si une foule livrée à ses goûts -vulgarité agressive, culture de la sottise et de la médiocrité, fainéantise, vanité, béatitude grégaire- ne pousse pas encore plus loin l’ignominie ».

Robert Poulet : « Contre l’amour, la jeunesse, la plèbe ».

tondue

Je suis tombé hier sur une vidéo montrant des femmes tondues à la Libération… quelle honte … ce qui m’a le plus frappé, c’est la dignité des victimes, en opposition à la bassesse crasse et vulgaire des bourreaux, leur laideur …

X.  qui l’autre soir sur un forum païen, sous le prétexte que je donnais un lien pour un entretien avec Alain de Benoist sur la décroissance, m’ a violemment agressé, me traitant de « branquignol nazillon », en me classant à l’extrême droite, dans cette « peste brune qui progresse », prétendant que dans mon blog je me bats contre « les ennemis de l’Occident » (ce qui n’appartient en aucune manière à mon vocabulaire, pas plus que « les pourrisseurs de notre belle jeunesse »: désolé mais ça m’a toujours fait rigoler…), mettant en doute mon paganisme, et appelant au lynchage contre moi, pour me flanquer « à la poubelle »,  X.  celui là même qui, voulant montrer que l’humour ne lui est pas étranger mais ne sachant pas ce que peut bien pouvoir signifier « reductio ad Hitlerum », confirme : « l’écologie est de droite, la preuve Hitler était végétarien », attendant qu’on s’esclaffe… X. dis-je, aurait été l’ un de ceux qui tenaient les ciseaux, je n’en doute pas un instant …

Publicités