valse-2

Une nouvelle vague d’Obamalâtrie nous a touché à l’occasion de l’ investiture du nouveau futur sauveur du monde. Enfin, pas complètement sauveur à lui tout seul quand même parce que notre président, le mari de la chanteuse, en oubliant très vite que la nouvelle icône des bobos l’a toujours snobé, a dit avoir « hâte » qu’ Obama se mette au travail afin de « changer le monde avec lui ». Ouf on a eu peur, peur de ne pas être dans la nouvelle distribution des rôles et des parts de gâteaux. Heureusement Sarko, qui n’a peur de rien lui, surtout pas de dire des conneries, veillait. En revanche, il y en a qui garderont un mauvais souvenir de cette investiture, Jean Claude Narcy par exemple, auquel la Ligue des droitdeloms demande des excuses publiques pour cause de dérapage waciste: à la fin de la prestation d’Aretha Franklin, il a déclaré qu’ « on devait chanter comme ça dans les champs de coton »… Une demande aussitôt appuyée par le Conseil représentatif des associations noires (Cran) par l’intermédiaire de son président qui a tout du sinistre con, roquet hargneux emboîtant le pas à la Ligue, qui ont tous les deux fait du racisme un fond de commerce qu’ils s’évertuent à faire prospérer … c’est ahurissant même si d’un autre côté je me marre de voir qu’un membre influent de l’armée des bien pensants et des abrutisseurs réunis comme Narcy soit la victime des impérialistes dont il sert les intérêts.

Puisque nous en sommes aux histoires de couples et au concept d’auto satisfaction, le mari de la chanteuse ( encore lui ? mais il est partout!..) se félicite d’avoir eu l’extrême audace de réunir Rachida Dati et Michel Barnier sur une tête de liste pour les élections européennes: « ils vont faire le plus formidable tandem complémentaire que la vie politique française ait connu depuis longtemps ». On en bave d’avance … Barnier doit vraiment avoir des talents cachés puisqu’à part sa faculté d’auto-effacement quasi total je n’avais jamais rien remarqué chez lui, mais peut être est-il prévu que Rachida lui fasse un effet boeuf …

Autre couple, antagoniste cette fois, puisque l’UMP a enfin trouvé sa « tarlouze » pour affronter, sur tous ses terrains, la « tarlouze » très libérale du PS parisien. J’ai dit : à ma gauche, Bertrand Delanoé, à ma droite, Roger Karoutchi … on ne sait pas s’il a été recruté par les petites annonces ou sur une liste d’aptitudes ce Karoutchi mais enfin il est bel et bien là et si les partis politiques commencent à prendre l’habitude de faire s’affronter leurs candidats par genre on peut arriver à des résultats croquignolets …Enfin, là précisément, on peut dire que l’UMP a raté son opération marketing puisque le coming out qu’on avait mis comme préalable n’a pu se faire comme prévu à la télé en début de soirée , la mèche ayant été vendue avant par un magazine : z’auraient mieux fait de faire ça chez Drucker … comme Besancenot apparemment beaucoup plus rompu aux combines de la société du spectacle, ce qui montre à l’évidence qu’il est complètement intégré dans une société qu’il prétend combattre. Il y en a pourtant qui n’y voient que du feu … Jean François Coppé par exemple qui considère le bobo Besancenot, faux révolutionnaire mais vraie tête de veau larmoyante, comme « incarnant l’extrême gauche dans ce qu’elle a de plus agressif et de plus violent ». Brillante observation, qui laisse augurer d’une intelligence fulgurante ma foi: ça va, on n’a pas trop à craindre dans l’avenir, ni de Besancenot côté violence ni de Coppé côté bon sens … En revanche, si on voulait opposer ce fin analyste politique de la majorité à un de ses pairs « de gauche », on aurait que l’embarras du choix, les handicapés de l’intelligence et de l’honnêteté y sont aussi légion. Et ça ne poserait certainement aucun problème de désignation au mari de la chanteuse, devenu expert, ces derniers temps, à surfer sur la crête de la vague de la diversité … entre Rachida Dati, juive tunisienne et Roger Karoutchi, juif marocain….Et pendant ce temps, on a les juifs justement qui attendent la toute dernière fin du mandat de G.W. Bush pour se retirer de la bande de Gaza (meuh non, c’est pas fait exprès …) tandis qu’à Paris, C. Bouchet s’émoustille comme une jeune fille en chaleur de manifester pour la cause palestinienne au milieu de deux cents représentants « très représentatifs de la France d’aujourd’hui (…) des beurs et des beurettes (certaine voilées), des blacks, des métis et des souchiens »… Le veinard, il en a du bol, qui est prêt à s’allier avec n’importe qui du moment qu’il combatte le même ennemi … le n’importe qui en l’occurrence se trouvant être Dieudonné M’bala M’bala , saltimbanque bien décidé à faire n’importe quoi pour faire parler de lui et Kemi Seba, de son vrai nom Stellio Gilles Robert Capochichi, psychopathe dangereux qui rêve de bouffer du sioniste à tous les repas… bon après, peut-être qu’il fait gaffe et qu’il ne leur tourne jamais le dos … ou qu’il n’échappe jamais le savon… on l’ espère pour lui en tout cas…sinon, tant pis pour lui …

Publicités