bloody-sunday-2

Le 30 janvier 1972 à Derry, en Irlande du Nord, les parachutistes de l’armée britannique commandés par le lieutenant-colonel Dereck Wilford tirent sans sommation sur une manifestation pacifique en faveur des droits civiques et contre l’internement administratif, introduit par le Parlement nord-irlandais le 9 août 1971 -plusieurs centaines d’irlandais ont été ainsi emprisonnés sans procès dans des camps d’internement. La manifestation s’apprêtait à se disperser et quatorze personnes dont six jeunes de moins de dix huit ans, sont tuées . Lors du procès qui s’ensuivit, Widgery, le procureur de la Haute Cour de justice, exonéra de toute responsabilité les soldats impliqués et traîna dans la boue les morts et les blessés, les qualifiant notamment de dangereux poseurs de bombes. Les familles des victimes n’ont jamais obtenu réparation.

*****

(Source : http://lephoton.hautetfort.com/ )

Publicités