cygnes Pas trop envie d’écrire un truc de plus sur la saint Valentin et ses origines          païennes parce que de toute façon, toutes les fêtes sont d’origine païenne … en revanche, au delà des délires des marchands de parfums, des joailliers, des fleuristes et des chocolatiers, je trouve intéressant de faire état de la thèse de Yvonne de Sike qui, dans ses « Fêtes et croyances populaires en Europe » (Bordas), note:


« la date de la fête correspondait à un ensemble de faits symboliques : le réveil progressif de la nature, la saison des amours pour les oiseaux, l’ancienne fête des Brandons, occasion de joyeuses retrouvailles des jeunes en dehors des rencontres surveillées des soirées d’hiver, qui se tenait vers la mi février.

Il n’est donc pas hors de propos de supposer que cette fête des déclarations d’amour, instaurée, semble-t-il au XVe siècle, serve à la formation des couples de jeunes gens, en vue des manifestations assez « libérées » qui accompagnent le carnaval dont la date est toute proche ».

Publicités