poitiersminaretcentreprCes jours derniers, des lecteurs sont venus ici, à partir des critères de recherche « mosquée de Poitiers »… alors je me décide, un peu à mon corps défendant je l’avoue, parce que parfois j’aimerais bien éviter les sujets qui (ME) fâchent, à en donner quelques nouvelles : la construction avance bien, merci, et même si aucun minaret n’était, à priori prévu, il s’élève bien quand même, merci encore, à plus de 20 m. de hauteur. Mais mieux vaut laisser la place à la presse locale (Centre Presse en l’occurrence):

.

« À ceux qui en doutaient encore, les travaux de la mosquée de Poitiers, rue de la Vincenderie, progressent. Sept mois après le début du chantier, l’édifice religieux, défendu par l’UOIF (Union des organisations islamiques de France ) en impose.

(-note de ma part : UOIF = organisation fondamentaliste à laquelle le mari de la chanteuse a décidé de donner une partie des pleins pouvoirs dans les milieux islamistes pour la seule raison qu’il donne raison à tous ceux qui  gueulent le plus fort et qui brassent le plus d’air, ce qui, pour le président d’une nation européenne et (encore)  souveraine est quand même un comble : exemple d’un sujet qui ME fâche !!!)

À commencer par le minaret qui vient d’être érigé et culmine à 20 mètres (21,08m au final). Elle est visible depuis la rue de la Vincenderie (une dizaine de mètres environ au-dessus du niveau de la route). Ce minaret attend son escalier en colimaçon (en béton) qui devrait être installé avant cet été.

Pas de muezzin

À terme, un ensemble d’appareils d’éclairage et de sonorisation devrait être installé. Pas question a priori d’un muezzin ( fonctionnaire religieux) perché qui appellerait à la prière.

Outre le minaret, le bâtiment principal est presque terminé. Le rez-de-chaussée abritera un centre culturel islamique. Le 1er étage comprendra une salle de conférence et des bureaux; au deuxième, il y aura la salle de prière où on devine le Mihrab, la niche d’où l’imam guidera la prière vers la Ka’ba, la Mecque. L’autre symbole sacré de la mosquée étant le Minbar, la chaire de l’imam, une estrade du haut de laquelle le guide spirituel s’adressera aux fidèles; enfin, le 3e et dernier étage est réservé aux bureaux de l’imam et du président de la communauté musulmane de Poitiers.

Arcs arabo-musulmans

Les murs des 2e et 3e étages sont décorés d’arcs et arcades de style arabo-musulman. On en dénombre près de 80 au total.

Le gros oeuvre devrait être terminé en juin prochain. Suivront les mises hors d’eau et hors d’air. Les différents corps de métier (isolation, électricité…) prendront ensuite le relais. »

———————————————————

Et ce n’est pas tout, puisqu’il serait question d’une deuxième mosquée (pour rétablir l’équilibre avec l’organisation plus modérée…) on croit rêver mais on en saura plus ici :

http://sitamnesty.wordpress.com/2009/04/07/poitiers-le-minaret-de-la-mosquee-bande-sous-le-nez-des-habitants/

———————————————————-

(décidément, je ne pensais pas que la vidéo « OSS 117 » serait d’une si brûlante actualité:

https://lecheminsouslesbuis.wordpress.com/2008/10/31/oss-117-et-la-mosquee-de-poitiers/

parce que, même si l’imam affirmait au départ « le minaret ne servira que comme élément d’ornement et d’appel visuel » une « sonorisation », devrait donc maintenant, avantageusement remplacer le muezzin : merci pour les voisins…)

Advertisements