Cet article tombe à pic parce que je commençais vraiment à me croire et me sentir bien seul … et je vois qu’il n’ en est rien…

inquisition« L’union ? Nous entendons déjà les clameurs des éternels cocus de l’identitarisme qui vont venir nous chanter la sempiternelle ritournelle de l’union sacrée contre l’islam, le mondialisme judéo-américain…Nous crions « halte au sketch! » Qu’avons nous à gagner avec les partisans d’un christianisme œcuménique qui souhaite que l’on s’ouvre toujours plus à l’ « autre » quand cet « autre » se revirilise et nous crache à la gueule ? Que l’on tende la joue et que l’on baisse notre froc ? Ce n’est pas le genre de la maison… Et les cathos tradis alors ? Nous avons quelques ennemis communs avec eux, pas plus. Ça ne suffit pas pour partager une vision du monde (…). D’ailleurs, en les poussant dans leurs retranchements plus que sinueux, beaucoup d’entre eux nous passeraient bien au fil de l’épée au même titre qu’ils le feraient pour un Sarrasin ou un Hébreu (…)

Non, dans la grande révolution de demain, si l’Europe veut retrouver sa liberté, son identité et sa puissance, il ne pourra jamais y avoir alliance avec ceux qui, d’une manière ou d’une autre, colportent une croyance et une idéologie dont nous mourons à petit feu, car il ne faudra pas réinoculer demain le germe pathogène mortifère. »

(Réfléchir et Agir n°24)

(pour mémoire : « ceux qui ne sont pas avec moi sont contre moi. Et ceux qui ne veulent pas que je règne sur eux, amenez-les moi et étranglez les devant moi » -Matthieu, 12, 30)

———————————————————————————————————————-

Publicités