Giono

Jean Giono figure en bonne place dans ma liste des auteurs importants et de mes « éveilleurs » au paganisme. Il savait que « ce qui importe, c’est d’être un joyeux pessimiste« . Il est mort d’une crise cardiaque dans la nuit du 8 au 9 0ctobre 1970.

————————————————————————————————————–

Publicités