laraire01

« J’accomplis à la lettre tous mes devoirs religieux, je sacrifie aux temps marqués, chaque mois à la Nouvelle Lune, disposant les couronnes et faisant la toilette d’Hermès, d’Hécate et des autres images divines que mes ancêtres m’ont léguées, les honorant par une offrande d’encens, de grains d’orge et de petits gâteaux; je m’associe durant l’année aux sacrifices publics sans négliger aucune fête. Dans ces occasions, à vrai dire, je n’immole pas de boeufs ni de victimes sanglantes mais j’offre ce que j’ai dans la main, ayant seulement soin de toujours donner leur part aux dieux, comme prémices des fruits nouveaux que la saison m’apporte, soit que je les dépose à leurs pieds, soit que je les brûle en leur honneur, persuadé que les dieux, se suffisant à eux mêmes, n’ont que faire de ces immolations de boeufs ».

(cité dans le « Grand livre des pouvoirs de la Lune », Marie Delclos)

———————————————————————————————————————–

Publicités