Wolfgang Amadeus Mozart, compositeur autrichien né à Salzbourg, principauté du Saint-Empire romain germanique, le 27 janvier 1756, est mort à Vienne le 5 décembre 1791.

‘Toute sa carrière d’homme fut une lutte épuisante pour acquérir la liberté d’exprimer son chant intérieur. Il paya cette liberté de ses affreux tracas, de ses déboires, de sa mort pitoyable à moins de trente six ans (…). La dernière musique qu’il fredonne avant son agonie est l’air d’entrée de Papageno dans La Flûte qu’il voudrait réentendre. Il meurt d’une maladie qui n’a pas été identifiée. Le lendemain, une violente tempête de neige disperse sur le chemin du cimetière les quelques amis qui accompagnaient son cercueil. Restés seuls, les croque morts jettent à la fosse commune le corps de Mozart. L’emplacement exact de sa dernière demeure n’a jamais pu être retrouvé. »

Lucien Rebatet : Histoire de la musique.

———————————————————————————–

Publicités