Les commissaires du peuple du Scalp aimeraient tellement pouvoir nous reconnaître au premier coup d’œil qu’ils se sont fendus d’une affiche, sur deux ou trois murs de Poitiers, dressant un état des lieux des signes qui, pour eux, sont nos signes distinctifs. Jolie petite affiche assortie d’un appel à la vigilance qui se traduit implicitement comme un appel à la délation et peut rapidement tourner à l’appel au meurtre… en fait ce dont rêvent ces mouchards, nostalgiques du Guépéou, c’est de nous coller une étoile jaune sur la poitrine…

————————————————————————————–

Publicités