http://www.youtube.com/watch?v=VGckhdvltVA

Au solstice d’été 772, les Francs sous la conduite de Charlemagne attaquèrent par surprise le grand temple des Externestein près de Padeborn et de Horn. Cet acte constituait là une double félonie, impensable pour un esprit saxon, emprunt de droiture et d’honneur : l’attaque surprise. La loi Germanique exigeait que l’on prévienne l’adversaire du lieu et du moment de l’attaque. De plus, le viol d’un sanctuaire était encore moins imaginable pour un païen germain. Les Saxons désarmés furent écrasés. Mais les Francs christianisés n’en restèrent pas là. Ils détruisirent tous les symboles sacrés dont l’Irminsul, l’Arbre sacré, et firent éclater le dôme de l’observatoire en engageant des poutres dans des entailles et en les mouillant ensuite pour faire éclater la roche (le nom Externesteine est la déformation de Eckensternensteine, pierres des étoiles d’angles).

Dix ans plus tard, en 782, sur les conseils du moine Eginhard qui pensait non sans raison que le cœur de la résistance était religieux, Charlemagne fit rassembler 4500 Godhar, prêtres et nobles païens à Verden an der Aller et leur donna comme seule alternative : le baptême chrétien ou la décapitation. Pas un ne recula : 4500 têtes tombèrent donc en un lieu qui a conservé son nom de Blutbecken (bassin de sang). Une croix insultante de 4m de hauteur s’y élève aujourd’hui. Les chrétiens seraient bien en peine d’évoquer un exemple d’une telle ampleur dans leurs rangs.

Sous le régime national-socialiste, la SS y installa une école de cavalerie et y fit dresser en commémoration le monument de Sachsenhain (Saxon Grove) consistant en une double rangée de 4500 pierres décrivant une double ellipse dont le grand axe mesure 600mètres.Nombre de ces pierres sont aujourd’hui souillées de croix ou d’inscriptions chrétiennes. Le fanatisme chrétien n’a pas désarmé : une école protestante veille désormais sur les lieux et a remplacé l’école de cavalerie…

Source : http://ewigeseuropa.canalblog.com/archives/2005/02/01/291688.html

—————————————————————————————–

Publicités