Le 8 mai 1945, alors que les armes se sont tues dans une Europe dévastée par cinq années de guerre, douze Français portant uniforme allemand sont fusillés sans jugement à Bad Reichenhall, en Allemagne, par d’autres Français, engagés dans la 2e division blindée du général Leclerc. Qui donna l’ordre ? Comment se sont déroulés les faits ? Qui sont ces fusillés ? Comment s’étaient-ils retrouvés là ? Qu’ont-ils dit à Leclerc lorsque celui-ci les a interrogés quelques heures avant l’exécution ? Soixante-cinq ans après les faits, ces questions et bien d’autres restaient sans réponse.

Fruit d’une longue enquête sur les lieux mêmes de l’exécution dans les archives civiles et militaires, auprès des familles et des acteurs du drame, ce livre fait la lumière sur la plupart des zones d’ombre de l’affaire. Il révèle entre autres que des investigations ont été menées par la justice et que deux ministres de la Défense ont choisi de ne pas poursuivre les investigations entreprises.

L’ouvrage narre aussi la longue marche d’une partie des Waffen SS français de la division Charlemagne, survivants des combats de Poméranie, leurs combats en Bavière contre les Américains et leur fuite à travers les Alpes.

Denis Lalanne avait fait des événements de Bad Reichenhall, le cœur de son roman Le Devoir de Français, adapté à la télévision en 1978. Jean-François Deniau évoquait les faits dans son roman Un héros très discret, adapté au cinéma par Jacques Audiard en 1995. Les auteurs passionnés par la Seconde Guerre mondiale ont fouillé cette période difficile pour comprendre comment cette exécution avait pu avoir lieu. Bad Reichenhall nous parle de cette guerre civile qui mit aux prises les enfants d’un même peuple dans une lutte sans pitié. Elle nous parle de notre histoire.

—————————————————————————————

Publicités