Il ne faut pas entendre par le Destin un avenir fixé irrémédiablement : fixer le destin de quelqu’un c’est fixer sa nature, ses possibilités d’actions, ses qualités et ses pouvoirs. A notre époque, on parlerait plutôt de gènes, mais il reste ensuite un véritable libre arbitre dont les limites sont précisément la nature de chacun.

(Antaïos XV)

(je cherche une équivalence celte aux Nornes/Parques/Moires, en vain pour l’instant … si quelqu’un a une idée ...)

————————————————————————————

Advertisements