Je n’étais pas là la semaine dernière, alors j’ai raté Camerone … mais je ne voudrais pas que ça m’empêche, avec quelques jours de retard, de porter hommage à un « gars du pays », le sous-lieutenant Jean Vilain, qui naquit à Poitiers le 3 août 1836.

« Le sous-lieutenant Jean Vilain s’est engagé dans la Légion étrangère à 18 ans. Officier depuis seulement 4 mois, il est aussi titulaire, à 27 ans, de la Légion d’honneur, gagnée à Magenta.

Il est débarqué à Vera Cruz au Mexique le 28 mars 1863. Il est officier payeur à titre provisoire de la 3e compagnie du 1er bataillon de la légion étrangère. Avec les officiers Danjou et Maudet, il accepte de commander la 3e compagnie avec pour mission d’éviter que les mexicains ne tendent une embuscade au convoi de ravitaillement des troupes Napoléonienne qui assiègent Puebla.

Le combat s’engage à Camerone, le 30 Avril 1863, où, 64 légionnaires résistent près de 24 heures à plus de 1500 mexicains. 33 légionnaires sont morts et 31 faits prisonniers. Ils sont presque tous blessés, 19 mourront d’ailleurs en captivité. Le sous-lieutenant Jean Vilain meurt d’une balle en plein front au cours des affrontements. Les Mexicains ont plus de 300 tués et blessés.

Cette résistance héroïque sera décisive puisque qu’elle permettra aux troupes Napoléoniennes d’être ravitaillées et de prendre Puebla, événement décisif de la campagne française au Mexique.

Depuis tous les drapeaux et étendards de la Légion étrangère portent l’inscription Camerone 1863. En outre, Napoléon III prescrit que les noms de Camerone, Danjou, Maudet et Vilain les officiers de la 3e compagnie, soient gravés en lettres d’or sur les murs des Invalides à Paris. » (http://isabelle.vilain.free.fr/vilain.html)

*****

Pas de rue Jean Vilain à Poitiers mais une foultitude de rues aux noms plus convenus les uns que les autres, de Nelson Mandela à Pierre Mendès-France en passant par … le Traité de Rome !…pourtant, en cherchant bien, cette plaque discrète :

——————————————————————————————-

Publicités