J’ai appris le suicide, il y a quelques jours, de Sandra Kaz, 32 ans, mère d’un enfant de un an, qui avait été la candidate du Front National aux cantonales de mars à Coudekerque-Branch. Elle avait obtenu 35 % des voix au second tour et -tous les moyens sont bons pour ces charognes- la presse et ses adversaires politiques se sont acharnés à l’éreinter et à la traîner dans la boue. On lui attribuait un passé d’ « escort-girl » en la traitant de putain. Je n’ai entendu, au lendemain de sa mort, aucun regret exprimé, à fortiori aucun hommage … excepté celui du FN…

*****

Quand les membres du jury du prix littéraire du Savoir et de la Recherche ont appris que l’un des leurs, Maxime Brunerie était un « ancien facho qui avait essayé de tuer Chirac », tous ces petits messieurs et dames de gôche, bobos autoproclamés écrivains ou philosophes (Eliette Abecassis, l’inénarrable Mazarine Pingeot, Arnaud Viviant…) y sont allés de leur petite crise de nerfs et ont démissionné. De son côté l’Université Paris-Descartes a rompu son partenariat et le lauréat pressenti, David Le Breton, a refusé d’être couronné. En France, il semble qu’on puisse être un meurtrier en cavale d’extrême gauche comme Cesare Battisti et recevoir le soutien de la femme du mari de la chanteuse en même temps que celui de la palanquée de pros de la pétition et de la liberté d’expression à sens unique (Fred Vargas, BHL, Delanoé, Guy Bedos). En revanche, quand on est un « ancien facho » même si on a purgé sa peine, on n’a plus le droit de se montrer…
toute proportion gardée, ça me fait penser à cette ordure qui avait sauvé le professeur Faurrisson de la noyade et qui, apprenant qui il avait tiré de l’eau dans laquelle on venait de le jeter, s’était exclamé « si j’avais su qui il était, je l’aurais laissé se noyer ! »

*****

Les socialistes et les écolos sont parait-il tombés d’accord… Il n’empêche que la candidate écolo continue à se singulariser et à maugréer dans son coin. Peut-être entre-t-il dans son contrat de tenir sa réputation et de demeurer la « candidate atypique » ? Je crois pour ma part, qu’elle est plutôt caractérielle et que de se voir propulser sur les devants de la scène politique, lui a fait péter un gros plomb et qu’elle ne songe maintenant plus qu’a son ambition personnelle. Aux dernières nouvelles, on dit qu’ elle reste la candidate mais on dit aussi qu’elle est « gardée sous surveillance »… vont-ils la mettre sous tutelle ? Mais où vont-ils nous chercher leurs candidats ?…

*****

Selon des informations obtenues par JSSNews et recoupées par plusieurs sources fiables, Dominique Strauss Kahn aurait décidé de s’installer en Israël avec son épouse et aurait eu une proposition de poste important dans le secteur privé. Le petit pays dont les lobbies n’existent pas n’abandonne pas les siens…  Il n’y manquera pas de chair fraîche : la traite des blanches y est particulièrement florissante (voir les livres d’Hervé Ryssen). On aimerait bien que BHL et quelques autres en fassent autant.

*****

Ce même Bernard-Henri Lévy,  justement, qui a déclaré, dimanche dernier lors de la première Convention nationale organisé par notre lobby bien aimé le Conseil représentatif des organisations juives de France (CRIF) que « c’est en tant que juif » qu’il avait « participé à l’aventure politique en Libye » : « J’ai porté en étendard ma fidélité à mon nom et ma fidélité au sionisme et à Israël » … ça a le mérite d’être clair…

*****

A la boutique du PS on trouve de tout … même des Tee-shirts de propagande rédigés ….. en anglais : tee-shirt noir « Yes we care », après le « Yes we Kahn » (oui, ils avaient osé!), devenu depuis obsolète et relégué en catégorie « collector ». L’anglomanie socialiste (sans doute parce que l’anglais est la langue du capitalisme) sévit encore en demandant, toujours sur fond noir, « What should Jaurès do ? ». Quand on y songe, cette référence à Jaurès est croquignolette puisque la grande icône de gôche était nationaliste et anti-dreyfusarde et qu’il défendait avec acharnement la colonisation et la mission civilisatrice de l’homme blanc. On est donc en droit de préférer les affiches frontistes qui, pour les élections européennes de 2009, proclamaient en français : « Jaurès aurait voté Front National ! »

 *****

Philippe Poutou reste inconnu du grand public : fin octobre, selon un sondage TNS-Sofres pour Canal+, seuls 3% des Français étaient capables de citer son nom comme candidat du NPA, successeur du veau pleurnichard Bezancenot qui croit faire la révolution quand il crie deux slogans dans la rue.  L’ouvrier de chez Ford (prolo, trop prolo…) est par ailleurs crédité de … 0% des intentions de vote dans les sondages récents ! En outre, il n’aurait pour l’instant recueilli que 250 promesses de signature parmi les élus sur les 500 nécessaires pour se présenter…Et ce sont ces gens là, qui ne représentent qu’eux-mêmes, qui viennent nous donner des leçons et réclamer la suppression de notre liberté d’expression ???!

*****

Oui, tout cela est bien pitoyable……….

———————————————————————————————————

Advertisements