Le 19 mars 1908, Marc Augier naît à Bordeaux. On pourrait le considérer comme un homme de gauche puisqu’en 1935 il participe activement au Mouvement des Auberges de Jeunesse et il est attaché au cabinet de Léo Lagrange durant le Front Populaire. Délégué au Congrès mondial de la jeunesse en 1937, il se rapproche des mouvements de jeunesse fasciste et nationale-socialiste, séduit par le livre d’Alphonse de Chateaubriant, « La gerbe des Forces ». Ancien combattant du front de l’Est, puis instructeur des troupes de montagne de Peron en Argentine, il se fera connaître comme écrivain ou comme chante des Patries charnelles et comme « Grand Eveilleur » sous le nom de saint-Loup.

Dossier très complet : http://vouloir.hautetfort.com/archive/2012/02/14/saint-loup.html

————————————————————————————————–

Advertisements