J’ai tracé l’autre jour le portrait de deux femmes admirables qui sont devenues de véritables icônes dans leur pays. Il en est une autre pour laquelle j’éprouve également une profonde révérence : Eva Braun, qui, le 30 avril 1945, se donna la mort en compagnie de son mari, Adolf Hitler, qu’elle avait épousé la nuit précédente.

——————————————————————————————————–

Publicités