Le manifeste de Vérone, approuvé le 14 novembre 1943 lors du congrès de Vérone, est un texte programmatique dans lequel sont exposés en 18 points les axes principaux de la politique du Parti fasciste républicain, né des cendres du Parti national fasciste. Dans ce manifeste, qui peut être qualifié d’acte constitutif de la République sociale italienne (RSI), dite aussi République de Salò fondée par Benito Mussolini, se trouvent citées en particulier les mesures réglementaires nécessaires à la mise en œuvre de la socialisation de l’économie. Le principe sous-jacent était d’approfondir l’anticapitalisme et l’autarcisme national propres au fascisme italien, afin d’« aller au peuple » et d’opérer une révolution sociale à l’intérieur de l’ordre légal.

Mussolini lui-même devait préciser :

« Nos programmes sont en tous points en accord avec nos idées révolutionnaires, et celles-ci appartiennent à ce qu’en régime démocratique on appelle la « gauche » ; nos institutions sont le résultat direct de nos programmes, et notre idéal est l’État du Travail. Il n’y a pas à cet égard de doute possible : nous sommes la classe laborieuse en lutte pour la vie et la mort, contre le capitalisme. Nous sommes les révolutionnaires en quête d’un ordre nouveau. Dès lors, invoquer l’aide de la bourgeoisie en agitant le péril rouge est une absurdité. L’épouvantail authentique, le véritable danger, la menace contre laquelle il y a lieu de lutter sans relâche, vient de la droite. Cela ne nous intéresse en rien d’avoir la bourgeoisie capitaliste comme notre alliée contre la menace du péril rouge, car, même dans le meilleur des cas, celle-ci serait une alliée infidèle, s’efforçant d’obtenir que nous servions ses fins, comme elle l’a déjà fait plus d’une fois avec un certain succès. Je serai économe de mes mots, car ils seraient totalement superflus. De fait, cela est préjudiciable, parce que cela nous fait confondre les types authentiques de révolutionnaires de toute tonalité, avec l’homme de la réaction, à qui il arrive d’utiliser jusqu’à notre propre langage. »

 lire le Manifeste

—————————————————————————————-

Advertisements