« Le taux d’exposition des citoyens aux médias est élevé et tend à augmenter. Le français moyen passe environ trois heures par jour devant la lucarne allumée. Et il faut maintenant comptabiliser le temps passé devant l’écran d’ordinateur. (…) Le sens des mots est primordial dans un combat culturel et identitaire, spécialement quand le discours officiel proclame la fin des idéologies. En fait, nous vivons dans un monde idéologique, c’est à dire façonné par l’idéologie dominante qui définit seule la normalité . L’idéologie dominante est au service de la superclasse mondiale et de son projet, en particulier du projet qu’elle a pour les peuples européens. Le fait qu’elle ait progressivement presque éliminé toute expression contraire pourrait donner à penser que cette idéologie n’en est pas une et qu’elle traduit tout simplement « la vérité ». »

Georges Feltin-Tracol. Orientations rebelles. Éditions d’Héligoland.

————————————————————————————–

Advertisements