23 janvier -52. Date à laquelle on situe le massacre des Romains de Cenabum (Orléans) par les révoltés gaulois qui fut l’élément déclencheur de la Guerre des Gaules.

gaulois à Cenabum

« Anipa (…) prit la rue par laquelle elle avait vu partir le cortège des insurgés. C’était celle qui menait au quartier résidentiel où les riches commerçants romains s’étaient fait construire des maisons de pierre blanche. Quand elle y parvint la dévastation était achevée. Des familles de notabilités de l’import-export il ne restait plus que des corps sans vie. A l’appel de Cotuatos et de Conconnétodumnos, les émeutiers se regroupaient sur la place, devant la demeure de l’intendant Fufius Cita. Anipa avisa une échelle appuyée contre le pignon de la maison d’un charpentier et y grimpa pour dominer la scène. Elle était horrifiée mais sa curiosité était plus forte que son horreur.

Les portes de bronze du luxueux hôtel de l’intendant étaient closes. Une équipe de guerriers vint quérir un énorme madrier dans l’atelier du charpentier, et s’en servit comme bélier. Dès que les battants cédèrent , une horde hurlante se rua dans le bâtiment. Un moment s’écoula. L’homme de confiance de César devait s’être caché et bien caché. Enfin découvert, il apparut dans l’embrasure de ce qui avait été la porte, encadré de guerriers qui le tenaient par les bras et le poussaient de la pointe de leurs glaives. Il était vert de peur. Le grand druide s’avança vers lui.

Caius Fufius Cita, nous t’accusons d’avoir dépouillé notre peuple …….»

Yann Brekilien. La louve et le sanglier. Éditions du Rocher.

***************

Un tel sursaut (mais on cherche encore notre Vercingétorix) ne nous ferait pas de mal aujourd’hui puisque, si ce ne sont pas des Romains, nous ne manquons pas d’occupants ; et j’en vois beaucoup, sans aller chercher loin auxquels on pourrait  bien faire subir le même sort qu’à Fufius Cita…

————————————————————————————–

Advertisements