ecoliers-ecole-malakoff-02« L’étude des questions soi-disant politiques mal dirigée sert, pour le plus grand nombre, à former des utopistes et des citoyens médiocres, comme vous pouvez en juger par le résultat obtenu dans les universités avec l’enseignement général qu’on y donne aux goyim. Il nous était nécessaire d’introduire dans leur système d’enseignement tous les principes propres à détruire leur ordre social. La soi-disant connaissance qu’a la foule de la politique, a surtout contribué à troubler cet ordre.
Lorsque nous serons au pouvoir, nous éliminerons de l’enseignement toutes les matières susceptibles de troubler les esprits, et nous ferons des enfants une jeunesse obéissant à ses chefs et aimant le Souverain, comme un père garantissant la paix et la tranquillité. Nous remplacerons l’étude des classiques et celle de l’histoire antique -qui contient plus de mauvais exemples que de bons- par l’étude des problèmes de l’heure présente et de l’avenir. Nous effacerons de la mémoire humaine tous les faits des siècles passés, dont le souvenir nous est défavorable; nous ne laisserons subsister que ceux où s’affirment les erreurs des gouvernements des goyim. En tête de notre programme d’éducation, nous placerons l’étude la vie pratique, de l’ordre social obligatoire, de la nécessité d’éviter les mauvais exemples de l’égoïsme, qui sont particulièrement propres à semer le mal, enfin différentes questions pédagogiques. »

Les Protocoles

Advertisements