Augiéras

« Écoutez les premiers pas du Sur-Homme : une espèce nouvelle s’annonce qui va refouler le Petit Homme Actuel. Le Monde doit perpétuellement se rajeunir par l’écroulement des âges périmés; la Création n’est pas terminée; l’Homme arrive nettement à une phase de métamorphose; l’Actuelle espèce humaine est entrée déjà dans un stade de dépérissement et de survivance; toute la force créatrice de cette région de l’Univers va se concentrer sur une nouvelle Race. Les deux variétés évolueront rapidement; l’une deviendra toujours plus grégaire, plus conditionnée, plus servile; l’autre s’épanouira. Elle dépassera infiniment l’Homme actuel. Le temps est venu des provocations, des agressions, fussent-elles très secrètes car il approche le moment de l’affrontement décisif entre l’Homme Résiduel et la race, mieux douée mentalement qui va lui succéder.
L’Homme ne peut continuer à être un « produit de série », issu de n’importe quel couple qui procrée en pensant à autre chose : la Nouvelle race sera contrainte de ne tenir pour « Homme » que le produit raisonné d’un couple conscient, déjà en cours de mutation favorable. Un reclassement est déjà commencé; il y a une humanité véritable en cours d’apparition, douée des organes psychiques qu’il faut pour revenir à l’Univers des Astres; il en est une autre qui n’est plus qu’une apparence, une humanité résiduelle, sordide, bassement terrestre, humaniste, irrémédiablement condamnée, coupée de l’Univers-Vivant, en partie par la faute du Christianisme qui n’a jamais été que la copie maladroite et frauduleuse des grandes Initiations. »

(François Augiéras. Domme ou l’essai d’occupation.)

—————————————————————————————————————————————-

Publicités