You are currently browsing the tag archive for the ‘chaînes’ tag.

J’aime pas tellement les chaînes … on dirait pourtant qu’il vient d’y en avoir un gros lâcher ces jours derniers … on en voit pas mal fleurir sur le Net … J’aime pas tellement les chaînes mais en fait ça vient principalement de souvenirs d’enfance pas très agréables … parce que les chaînes, il fut un temps où elles n’étaient pas soft du tout … on vous menaçait de tous les maux, toutes les tortures, toutes les morts si vous aviez le malheur d’interrompre la circulation de la missive … interdit d’arrêter le truc … verboten … ça touchait à tous les domaines : santé, amour, intelligence : envoie cette lettre à quatorze de tes amis et tu seras guéri, tu rencontreras l’amour de ta vie, tu te coucheras moins con … c’est bizarre, j’ai beau essayer de me souvenir, je ne me rappelle pas qu’il y en ait eu qui touchaient le religieux : envoie cette lettre à quatorze de tes amis et le petit Jésus t’enverra un cadeau personnel …envoie cette lettre à quatorze de tes amis et le pape priera pour le salut de ton âme … non, les curés ils avaient d’autres moyens mais toujours avec le même genre de menaces à la clé … à croire qu’ils suivaient les mêmes cours de formation que les créateurs de chaînes … ça faisait jouer la peur ou la culpabilisation : si tu n’envoies pas cette lettre tu risques d’avoir un accident très grave (si, si …), ou bien si tu n’envoies pas cette lettre pour sauver la petite Conchita qui souffre d’une maladie très grave, elle mourra … vous imaginez le pauvre gamin qui recevait un truc comme ça, la trouille … et les parents n’étaient la plupart du temps pas à la hauteur … en tout cas, les miens, je ne me souviens pas qu’ils m’aient aidé en quoi que ce soit pour ce sujet précis … démerde toi bonhomme, prend tes responsabilités : on décide de continuer la chaîne et quand même on se sent un peu floué quelque part … sans compter qu’à l’époque, on n’avait pas des masses d’argent de poche (si, même, on en avait …) alors, trouver quatorze timbres … et puis recopier quatorze fois le truc à la main parce que pas de photocopieuses à tous les coins de rue … pfffff ….. ou bien on décide d’être courageux, on casse la chaîne, on renvoie rien du tout, et on crève de trouille que les menaces se réalisent … ce que je me demande, c’est pourquoi ils faisaient ça … ceux qui commençaient les chaînes … le simple plaisir de faire chier ? Une manière pour eux d’exercer un « pouvoir » ? en fait, je vais vous dire, je suis presque sur que c’était la « maman-catéchisse » qui envoyait les chaînes … je sais pas si ça existe encore cette sale race, mais quand on était môme, oh vers les 10 ans je dirai, on allait une fois par semaine chez une dame, une voisine, la « maman-catéchisse », qui était censée vous apprendre les rudiments du catéchisme … et c’est là qu’on apprenait ce qu’on avait le droit de faire et ce qui était strictement interdit … sous peine de tous les maux, toutes les tortures, toutes les morts …Par exemple, il était interdit de ne pas avaler illico l ‘ hostie qu’on vous fourrait périodiquement dans la bouche … je me souviens encore de cette histoire que nous avait racontée la « maman-catéchisse » d’un mec à Lourdes, qui avait gardé son hostie pour la couper ensuite en deux et voir ce qu’il y avait dedans (faut être taré, non ? Pour inventer des trucs comme ça …) … et bien, en rentrant après chez lui, le sacrilège s’était tué en voiture … édifiant, non ? Et nous, on avait peuuuuuur …. il y avait aussi une autre histoire du même genre qui avait cours: toujours à Lourdes, toujours un mec qui coupait une hostie en deux (c’est marrant que ce soit récurrent comme ça …), mais cette fois, il en sortait du sang, des flots de sang, qui finissaient par noyer le sacrilège … vraiment peur …. saloperie … quelle horreur … donc, à la réflexion, oui je suis sur maintenant que la maman catéchisse était aussi celle qui envoyait les chaînes : le même vice, la même méchanceté, la même méthode, les mêmes punitions …espèce de mère MacMiche catho … c’est caractéristique, ça, avec un enfant, de jouer avec la mort et la peur et la peur de la mort … c’est comme ça que l’église catho s’est créée une clientèle … enchaînée …merci petit Jésus père fouettard …

J’ai donc été tagué (c’est comme ça qu’on dit sur le Net) par une petite Faëlle-Fée pour énumérer six de mes douces manies, il est maintenant temps de m’y mettre :

– Je vérifie souvent plusieurs fois si j’ai bien éteint la lumière et fermé la porte

– Je sale souvent ce que j’ai dans mon assiette avant de goûter

– J’aime bien avoir le dernier mot (comme tout le monde)

– Je ne supporte rien des betteraves rouges ou de Christophe Mahé

– Je marque les pages de mes livres avec des vieilles enveloppes pour pouvoir, aussi prendre des notes

– Je me précipite, à la pause pub des séries policières américaines, pour me préparer un thé

Publicités

pour me contacter

juillet 2019
L M M J V S D
« Fév    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

a

Des racines et des elfes

Tigialon uscas

Blog Stats

  • 1 278 117 hits
Publicités