You are currently browsing the tag archive for the ‘éphémérides’ tag.

Jean Giono est né à Manosque le 30 mars 1895.

*****

Edgar Félix Pierre Jacobs est né le 30 mars 1904 à Bruxelles.

———————————————————————————————-

Publicités

11 mars

______

.

1892 – Ravachol qui veut venger la condamnation sévère de deux compagnons de lutte, Decamps et Dardare, dépose une marmite chargée d’une cinquantaine de cartouches de dynamite et de débris de fer en guise de mitraille dans l’immeuble du juge Benoît, 136 boulevard Saint Germain, à Paris, qui présidait les Assises lors du procès . La projection de mitraille fit d’effrayant ravages, mais il n’y eut toutefois qu’un seul blessé. Dès lors, l’étau va se resserrer autour de l’anarchiste qui sera bientôt arrêté.

.

1937– Deux bombes détruisent les immeubles du patronat français et de l’Union patronale interprofessionnelle. On soupçonne les anarchistes italiens. Mais l’enquête va permettre d’ orienter les soupçons sur la Cagoule, groupe du parti national révolutionnaire d’extrême droite  fondé en 1935 par le polytechnicien Eugène Deloncle, qui voulait renverser le communisme et luttait contre le gouvernement de front populaire de Léon Blum .

.

1963– Jean-Marie Bastien-Thiry, 35 ans, est fusillé le 11 mars 1963 au fort d’Ivry. Ingénieur militaire , marié et père de trois fillettes. Polythecnicien, scientifique brillant et de stature internationale, lieutenant-colonel de l’armée de l’air, il fut condamné à mort pour avoir organisé , en 1962 dans le cadre de la lutte de l’OAS pour conserver l’Algérie française, l’attentat du Petit-Clamart dans le but d’assassiner le général de Gaulle, alors président de la République.

Cette exécution politique est la dernière qu’ait connue la France à ce jour.

Le 15 octobre 1844 naissait Friedrich Nietzsche.

« Je pense que la solution à la crise culturelle contemporaine nous est donnée par Nietzsche: en parlant de solution j’entends bien ce terme dans son sens le plus positif, le plus actif; Nietzsche ne nous apporte pas seulement des explications sur tous les problèmes culturels, sur le mal de vivre contemporain, il nous offre aussi des remèdes individuels et collectifs (…) Pour tous ceux qui aspirent à une vérité sans équivoque, à une cohérence des valeurs, cette lecture sera un lavage de cerveau et d’âme suivi d’un fleurissement de potentialités souvent insoupçonnées. S’ils sont assez nombreux, Nietzsche aura déblayé pour l’Europe la voie royale révolutionnaire, jeté les tisons ardents de la plus puissante révolution culturelle dans l’histoire connue de la planète ».

Robert Dun

« Une fête implique la fierté, l’exubérance, la gaieté, la raillerie à l’égard de tout ce qui est grave, bourgeois, une divine affirmation de soi, née d’un sentiment de plénitude et de perfection animales -autant d’états que le chrétien ne peut pas approuver sincèrement. Toute fête est païenne par essence … »

12 août 1827 : mort du poète et peintre anglais William Blake

Fils de bonnetier, William Blake développa très jeune des talents pour le dessin et la poésie et ses parents ne s’opposèrent pas à cette vocation, au contraire.
Adulte, il eut le privilège de travailler tant à l’abbaye de Westminster que pour les sociétés savantes anglaises. Ayant inventé un système original de gravure sur cuivre, ses ouvrages eurent toujours beaucoup de succès dans les milieux littéraires et artistiques (Poetical Sketches, 1783; Songs of Innocence, 1789; Books of Prophecy, 1791; Gates of Paradise, 1793; America, a prophecy, 1793; Europe, a prophecy, 1794; Songs of Experience, 1794; Marriage of Heaven and Hell, 1800, The Grave, 1808; Le Pèlerinage de Canterbury, 1809; Jerusalem, the emanation of the great Albion, 1804; Milton, a poem, 1804 et Job, 1826, principalement).
Ce fameux poète anglais fut aussi un crypto-druide de la mouvance tolandienne du Druid Order à la fin du XVIIIe siècle. Certains, comme Michel Raoult , lui attribuent le grand druidicat du Druid Order en Angleterre durant la période révolutionnaire française.

Quelques jours de retard pour cet ephéméride, mais qu’à celà ne tienne: mieux vaut tard que jamais…

On fait remonter au 6 août (-480), la Bataille des Thermopyles. Le roi de Sparte, Léonidas occupe le défilé avec 300 Spartiates, auxquels se sont joints 6000 autres Grecs. face à lui, la puissante armée perse ne compte pas loin de 2 millions d’hommes. Les troupes de Xerxès seront tenues en échec pendant deux jours. Le troisième, les Perses étant parvenus à prendre l’adversaire à revers, Léonidas fait renvoyer ses alliés et annonce à ses hommes que le soir même, ils « souperont chez Pluton ». les Spartiates seront tués jusqu’au dernier. On lira plus tard, sur le rocher des Thermopyles: « Passant, va dire à Sparte que nous sommes morts pour obéir à ses lois ».

Le 15 juillet 1410, à Tannenberg, une localité de Prusse orientale (aujourd’hui Grunwald, en Pologne), l’armée de l’Ordre militaire chrétien des chevaliers Teutoniques, grands massacreurs de païens est écrasée par une coalition de païens, Polonais , Lituaniens, mercenaires bohémiens et Tartares. Le grand maître de l’Ordre , Ulrich von Jungingen, ainsi que de nombreux dignitaires  y  sont tués. Les Polonais désignent cette bataille mémorable sous le nom de victoire de Grunwald…

pour me contacter

avril 2018
L M M J V S D
« Fév    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

a

Des racines et des elfes

Tigialon uscas

Blog Stats

  • 1,227,174 hits
Publicités