You are currently browsing the tag archive for the ‘Légion Etrangère’ tag.

Je n’étais pas là la semaine dernière, alors j’ai raté Camerone … mais je ne voudrais pas que ça m’empêche, avec quelques jours de retard, de porter hommage à un « gars du pays », le sous-lieutenant Jean Vilain, qui naquit à Poitiers le 3 août 1836.

« Le sous-lieutenant Jean Vilain s’est engagé dans la Légion étrangère à 18 ans. Officier depuis seulement 4 mois, il est aussi titulaire, à 27 ans, de la Légion d’honneur, gagnée à Magenta.

Il est débarqué à Vera Cruz au Mexique le 28 mars 1863. Il est officier payeur à titre provisoire de la 3e compagnie du 1er bataillon de la légion étrangère. Avec les officiers Danjou et Maudet, il accepte de commander la 3e compagnie avec pour mission d’éviter que les mexicains ne tendent une embuscade au convoi de ravitaillement des troupes Napoléonienne qui assiègent Puebla.

Le combat s’engage à Camerone, le 30 Avril 1863, où, 64 légionnaires résistent près de 24 heures à plus de 1500 mexicains. 33 légionnaires sont morts et 31 faits prisonniers. Ils sont presque tous blessés, 19 mourront d’ailleurs en captivité. Le sous-lieutenant Jean Vilain meurt d’une balle en plein front au cours des affrontements. Les Mexicains ont plus de 300 tués et blessés.

Cette résistance héroïque sera décisive puisque qu’elle permettra aux troupes Napoléoniennes d’être ravitaillées et de prendre Puebla, événement décisif de la campagne française au Mexique.

Depuis tous les drapeaux et étendards de la Légion étrangère portent l’inscription Camerone 1863. En outre, Napoléon III prescrit que les noms de Camerone, Danjou, Maudet et Vilain les officiers de la 3e compagnie, soient gravés en lettres d’or sur les murs des Invalides à Paris. » (http://isabelle.vilain.free.fr/vilain.html)

*****

Pas de rue Jean Vilain à Poitiers mais une foultitude de rues aux noms plus convenus les uns que les autres, de Nelson Mandela à Pierre Mendès-France en passant par … le Traité de Rome !…pourtant, en cherchant bien, cette plaque discrète :

——————————————————————————————-

Publicités

cameronetableau

En 1863, pendant l’expédition française au Mexique pour soutenir Maximilien de Habsbourg devenu Empereur grâce à Napoléon III, l’armée française assiège Puebla. Un convoi français part du port de Veracruz le 29 avril 1863 chargé de vivres, matériel de siège et de 3 millions en numéraire. Le colonel Jeanningros, commandant le Régiment étranger, ayant eu des renseignements concernant l’attaque probable du convoi, décide d’envoyer la 3e compagnie explorer les abords de Palo Verde avant l’arrivée du convoi. Soixante-deux fantassins et trois officiers de la 3e compagnie du Régiment étranger de la Légion étrangère sont donc envoyés à la rencontre du convoi, à l’aube du 30 avril.

Les choses se gâtent et, assiégée dans l’hacienda de Camerone, la compagnie du capitaine Danjou résiste pendant toute une journée à deux mille Mexicains. Par leur sacrifice, ces soixante-deux légionnaires ont permis au convoi qu’ils devaient protéger de passer.

Maximilien sera fusillé le 19 juin 1867.

Chaque 30 avril, les héros de ce combat sont honorés dans tous les régiments et dans toutes les amicales de la Légion ; à cette occasion est lu, depuis 1904, le récit « officiel » du combat de Camerone. L’idée du « serment de Camerone » est là pour rappeler le courage et la détermination des légionnaires et le respect à la parole donnée accomplie jusqu’au sacrifice suprême. Chaque année depuis 1906, sur le front des troupes qui présentent les armes, est lue l’inscription du monument :

Ils furent ici moins de soixante
Opposés à toute une armée.
Sa masse les écrasa.
La vie plutôt que le courage
Abandonna ces soldats Français
A Camerone le 30 Avril 1863

pour me contacter

août 2019
L M M J V S D
« Fév    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

a

Des racines et des elfes

Tigialon uscas

Blog Stats

  • 1 280 397 hits
Publicités