You are currently browsing the tag archive for the ‘Mythologie irlandaise’ tag.

cuchulainn-vol1-ch01-006

Ne cherche pas de querelle violente et vulgairement basse,
ne sois pas fier, rude et hautain,
ne sois pas peureux, violent, impulsif, téméraire,
ne sois pas abaissé par la richesse qui ruine et enivre,
ne sois pas la puce qui perd la bière dans la maison du roi,
ne sois pas l’homme des longs séjours sur la frontière de l’étranger,
ne recherche pas des hommes sans réputation et sans puissance,
ne laisse pas forclore le délai en dehors d’une base légale,
conseille d’avoir recours à la mémoire pour savoir quel est l’héritier de la terre,
fais interroger les anciens historiens justement et valablement en ta présence,
qu’il se trouve des juges pour les familles et le pays,
qu’on allonge les généalogies quand naissent des enfants,
que l’on appelle les vivants et que, par leurs serments, on rende la vie aux endroits où ont vécu les défunts,
que les héritiers augmentent leur bien suivant le droit naturel,
place les étrangers suivant l’importance de leur rang.

Ne discute pas en bavardant,
ne parle pas bruyamment,
ne fais pas le bouffon,
n’use pas de moquerie,
ne […. ?….] les vieillards,
ne soit mal disposé envers personne,
ne demande rien de difficile,
ne renvoie personne sans lui accorder une requête [?],
accorde avec grâce, refuse avec grâce, promets avec grâce,
sois humble devant les enseignements des sages,
souviens-toi des règles faites par les vieillards,
observe les lois ancestrales,
n’aie pas le cœur froid envers tes amis,
sois énergique contre tes ennemis,
n’aie pas une figure de querelle dans les assemblées,
ne sois pas bavard et injurieux,
n’opprime pas,
ne garde rien qui ne te soit un profits,
couvre de ta réprobation ceux qui commettent des injustices,
ne condamne pas la vérité à cause des désirs des hommes,
ne romps pas les contrats pour ne pas être repentant,
ne sois pas querelleur pour ne pas être haineux,
ne soit pas paresseux pour ne pas être faible,
ne soit pas trop pressé pour ne pas être vulgaire,
applique-toi à suivre ces préceptes, ô mon fils

(Traduction Christian J. Guyonvarc’h « La maladie de Cúchulainn »)

————————————————————————————————————-

pour me contacter

août 2017
L M M J V S D
« Fév    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

a

Des racines et des elfes

Tigialon uscas

Blog Stats

  • 1,187,960 hits