You are currently browsing the tag archive for the ‘Ravachol’ tag.

Ravachol

François Claudius Koëningstein, dit « Ravachol » est né le 14 octobre 1859.

Jules-bonnot

Jules Joseph Bonnot est né le 14 octobre 1876

—————————————————————————————————————————————————————————

Le 11 juillet 1892, l’anarchiste François Claudius Koënigstein dit « Ravachol », est guillotiné à Montbrison. C’était du temps où les anarchos, loin d’être les crasseux grégaires d’aujourd’hui, avaient encore des couilles et du panache.

Ravachol

« La Fête Nationale a commencé lundi, nom de dieu !
Oui, foutre, lundi matin, par l’exécution de Ravachol.
Eh oui, c’est comme ça : au lieu d’emmancher la rigolade du 14 juillet par des coups de canon, cette année les jean-foutre l’ont mise en train par un coup de guillotine.
Et dire que ces cochons là nous cornent les oreilles de leurs sentiments de fraternité !
Oh là là, la fraternité des bourgeois ?
Elle est loin, si elle court encore.
Dans les premiers temps, ils faisaient un peu semblant : pour le 14 juillet, on parlait d’amnistie, y avait des prisonniers foutus en liberté.
C’est changé tout ça, nom de dieu !
Aujourd’hui, les vieilles ritournelles sentimentales sont foutues au rancard.
Plus d’amnistie !
Bien pire, on profite de la fête Nationale pour guillotiner
Y a des bons bougres à qui ça semble un sacrilège.
C’est ceux qui coupent encore dans la fête, qui se souviennent que le 14 juillet est l’anniversaire de la prise de la Bastille, ceux-là ne pouvaient pas croire que les jean-foutre choisiraient ce moment pour guillotiner Ravachol.
Pauvres gobeurs !
La fête n’est pas pour vous, -de même ce n’est pas vous qui avez profité de la prise de la Bastille.
Le 14 Juillet est aux bourgeois !
Quoi de drôle qu’à cette occase, ils se paient une giclée de sang anarcho ?
Pour eux, y a pas de feu d’artifice qui vaille le glouglou du sang d’un révolté pissant sous la guillotine. »

Émile Pouget. Le père peinard. Éditions Galilée.

————————————————————————————-

 

11 mars

______

.

1892 – Ravachol qui veut venger la condamnation sévère de deux compagnons de lutte, Decamps et Dardare, dépose une marmite chargée d’une cinquantaine de cartouches de dynamite et de débris de fer en guise de mitraille dans l’immeuble du juge Benoît, 136 boulevard Saint Germain, à Paris, qui présidait les Assises lors du procès . La projection de mitraille fit d’effrayant ravages, mais il n’y eut toutefois qu’un seul blessé. Dès lors, l’étau va se resserrer autour de l’anarchiste qui sera bientôt arrêté.

.

1937– Deux bombes détruisent les immeubles du patronat français et de l’Union patronale interprofessionnelle. On soupçonne les anarchistes italiens. Mais l’enquête va permettre d’ orienter les soupçons sur la Cagoule, groupe du parti national révolutionnaire d’extrême droite  fondé en 1935 par le polytechnicien Eugène Deloncle, qui voulait renverser le communisme et luttait contre le gouvernement de front populaire de Léon Blum .

.

1963– Jean-Marie Bastien-Thiry, 35 ans, est fusillé le 11 mars 1963 au fort d’Ivry. Ingénieur militaire , marié et père de trois fillettes. Polythecnicien, scientifique brillant et de stature internationale, lieutenant-colonel de l’armée de l’air, il fut condamné à mort pour avoir organisé , en 1962 dans le cadre de la lutte de l’OAS pour conserver l’Algérie française, l’attentat du Petit-Clamart dans le but d’assassiner le général de Gaulle, alors président de la République.

Cette exécution politique est la dernière qu’ait connue la France à ce jour.

pour me contacter

décembre 2019
L M M J V S D
« Fév    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

a

Des racines et des elfes

Tigialon uscas

Blog Stats

  • 1 287 486 hits