You are currently browsing the tag archive for the ‘Thulé’ tag.

« Nous avons perdu notre âme parce que nous avons perdu le sens des valeurs communes qui formaient l’antique « sagesse » de nos peuples. Il nous faut faire revivre l’âme de Hyperboréens et « redéfinir » Dieu. car le sacré ne se trouve pas hors de nous, mais en nous. Car Dieu n’est pas du Ciel, mais de la Terre. Car il ne nous attend pas après la mort, mais nous offre la création de la vie. Dieu n’est pas surnaturel et il n’est pas transcendant. Il est au contraire la Nature et la Vie. Il est dans le soleil et dans les étoiles, dans le jour et dans la nuit, dans les arbres et dans les flots. Dieu nait avec les fleurs et meurt avec les feuilles. Dieu respire avec le vent et nous parle dans le silence de la nuit. Il est l’aurore et le crépuscule. Et la brume. Et l’orage.

Dieu s’incarne dans la Nature. la Nature s’épanouit sur la Terre. La terre se perpétue dans le Sang.

Nous savons, depuis Héraclite, que la vie est un combat et que la paix n’est que la mort. Notre religion se veut d’abord culte des héros, des guerriers et des athlètes. Nous célébrons, depuis les Grecs, les hommes différents et inégaux. Notre monde est celui du combat et du choix, non celui de l’égalité. L’univers n’est pas une fin mais un ordre. La nature diversifie, sépare, hiérarchise. L’individu, libre et volontaire devient le centre du monde. Sa plus grande vertu reste l’orgueil -péché suprême pour la religion étrangère. Dans notre conception tragique de la vie, la lutte devient la loi suprême. Est un homme véritable celui qui s’attaque à des entreprises démesurées. Une même ligne de crêtes unit Prométhée à Siegfried. »

Jean Mabire, Thulé, le soleil retrouvé des Hyperboréens. Robert Laffont.

————————————————————————————————–

Il y a vingt ans aujourd’hui, le 16 décembre 1990, Marc Augier, alias Saint-Loup, rejoignait le Walhalla…


« « Les inspirés ont raison. La lumière vient du nord… (…) Quand je me tourne vers le nord, je sens, comme l’aiguille aimantée qui se fixe sur tel point et non tel autre de l’espace, se rassembler les meilleures et les plus nobles forces qui sont en moi. »

————————————————————————————————

thule2En feuilletant « Thulé » de Jean Mabire, je tombe exactement sur le passage dont j’ai besoin en ce moment … « il y a de l’écho » dirait Béa … et ça se passe complètement de commentaires…

« Les deux mots qui reviennent sans doute le plus souvent dans les vieilles chroniques européennes ce sont ceux de volonté et d’honneur. L’espoir, par contre, n’a pas de sens. Ce qui compte, c’est d’accomplir ce qui doit être accompli et non pas ce qui doit aboutir à un succès.

Je retrouvais dans toute cette « morale » de l’antique Hyperborée un certain goût pour les causes désespérées, une attitude de perpétuel défi, où le goût du risque s’exaltait jusqu’à dépasser toutes les limites du possible. Les guerriers spartiates de Léonidas aux Thermopyles restent, en ce sens, de purs Hyperboréens. Le bien s’identifie avec l’action d’éclat, qui prend une valeur en soi même. Ce qui compte, ce n’est pas le plaisir mais le devoir. Non pas la soumission à un autre que soi même, mais la liberté de s’imposer une conduite conforme à l’imprescriptible honneur de sa lignée et de son clan.

Je retrouvais le même esprit chez le noble arya, l’homoios dorien ou le yarl norvégien. Depuis le bel âge du Bronze jusqu’à la conversion de l’Islande au christianisme, pendant quatre mille ans rien ne me semblait avoir changé dans la morale et la foi de nos ancêtres. Devant les dieux, ils restaient libres et fiers, ignorant l’humilité comme la terreur. Tous ces Hyperboréens se préoccupent plus de la terre que de l’au-delà. Ils n’agissent pas en fonction d’une récompense ou d’un châtiment. Cette comptabilité anxieuse leur reste totalement étrangère. Ils ignorent les dogmes étroits et même les rites figés. Affronter le destin devient une règle de vie absolue, qui se prolonge même au delà de la mort. Il arrivera ce qui doit arriver. Le seul « salut » reste de combattre, sans trêve et sans peur. Le Walhalla n’accueille que des guerriers ».

pour me contacter

janvier 2020
L M M J V S D
« Fév    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

a

Des racines et des elfes

Tigialon uscas

Blog Stats

  • 1 295 978 hits